20-04-2014 19:26
MesAchats1031FM.com
Heures d'ouverture
Publicité



Place à des élections provinciales estivales dans Maskinongé
Postée par 1031_FM le mercredi 01 août 2012 | 1 Commentaires 

C'est maintenant officiel. Que vous l'espériez ou non, une campagne électorale s'enclenche pour les 35 prochains jours. Tous les électeurs du comté de Maskinongé et ceux du Québec en entier pourront exercer leur droit de vote le 4 septembre prochain afin de former la prochaine composition de l'Assemblée nationale à Québec.

Cette 40e élection générale québécoise se déroulera avec la présence d'une multitude de nouveaux partis, de nouvelles coalitions qui n'étaient pas encore créés lors des élections provinciales de 2008.

Outre les partis bien connus que sont le Parti libéral du Québec, le Parti Québécois, Québec solidaire, le Parti vert du Québec, voilà que la Coalition Avenir Québec, l'Option nationale et la Coalition pour la constituante ont fait leur apparition dernièrement dans la paysage politique québécois et présentent des candidats dans la circonscription de Maskinongé.

Maskinongé : résultats de 2008

Lors du dernier scrutin électoral provincial de 2008, les électeurs de Maskinongé avaient élu le candidat du Parti libéral du Québec Jean-Paul Diamond avec plus de 42% des voix. Son plus proche adversaire, le candidat péquiste Rémy Désilets, a terminé la course avec un retard de 7%.

La récolte de 20% des bulletins de vote du candidat de l'Action démocratique du Québec (ADQ) Jean Damphousse lui avait permis de terminer au 3e rang. Mariannick Mercure de Québec solidaire avait, quant à elle, recueilli un peu plus de 2% des voix.

Le taux de participation dans la circonscription de Maskinongé a été largement supérieur à celui de l'ensemble de la province : 64,25% comparativement à 57,33%.

Historique électoral dans Maskinongé

Il faut remonter aux élections provinciales de 1985 et 1989 pour voir deux victoires libérales consécutives dans le comté. C'est Yvon Picotte du Parti libéral du Québec qui avait réussi à remporter cinq élections de suite (1973, 1976, 1981, 1985 et 1989). Son mandat de 1989 fut le dernier de son règne politique dans Maskinongé.

M. Picotte a été battu aux élections de 1994 par le candidat péquiste Rémy Désilets. Celui-ci a été réélu pour un second mandat en 1998 avant de perdre son siège à l'Assemblée nationale aux mains de la libérale Francine Gaudet en 2003.

En 2007, le comté de Maskinongé, tout comme une grande partie de la province, est frappé par la vague de l'Action démocratique du Québec (ADQ). C'est dans ces circonstances que Jean Damphousse de l’ADQ est élu, délogeant ainsi Francine Gaudet du Parti libéral du Québec.

Mais ce passage fut de courte durée puisqu'un peu plus d'un an plus tard, soit en 2008, de nouvelles élections provinciales sont déclenchées.

C'est à ce moment que le Parti libéral reprend les rennes de la circonscription de Maskinongé avec l'élection de Jean-Paul Diamond.

(Photo : La drapeau du Québec. Archives)

Auteur Commentaire
 Jean-Claude Sicard Émis : 01/08/2012 16:58

À nous de choisir !!!

  
Étiquettes rouges 2014
Suivez-nous sur :
Facebook
Twitter

MRC de Maskinongé
Publicité